Le droit pénal suisse des mineurs


11 et 12 septembre 2014

Congrès Groupe d’experts «Réformes en matière pénale»

Le droit pénal suisse des mineurs

Exemplaire ou dépassé?

L’année dernière, la justice pénale des mineurs a été particulièrement sous le
feu des projecteurs. Les questions de violence des mineurs, de justice
«câline» et le cas «Carlos» étaient omniprésents dans toutes les bouches et
tous les médias. Sur la scène politique et dans tous les partis, le droit pénal
des mineurs a fait l’objet de discussions nourries. Les appels au durcissement,
au rapprochement avec le droit pénal des adultes ou avec les autres pays
européens, ainsi qu’à l’abandon des mesures éducatives au bénéfice d’un pur
régime répressif, se sont faits de plus en plus bruyants. Le droit pénal suisse
des mineurs est-il vraiment trop doux? Pour quelles raisons le nombre de
condamnations par la justice des mineurs a-t-il baissé ces dernières années?
Comment réagissent les spécialistes nationaux ou de l’Europe voisine à ce droit
pénal des mineurs centré sur l’auteur? Est-il temps de consolider les acquis ou
est-ce qu’un changement de paradigme s’impose?
Le Groupe d’experts «Réformes en matière pénale» organise ce congrès en
collaboration avec l’Office de l’exécution judiciaire du canton de Zurich, le
Département Travail social de la Haute Ecole des sciences appliquées de Zurich
(ZHAW) et la Paulus-Akademie de Zurich.
Langues: allemand et français avec traduction simultanée

+Info:Flyer

TOP